L'approche "neuro-intégration"

 Pendant la vie prénatale, après la naissance et jusqu’à la petite enfance, les enfants effectuent de façon inconsciente des schémas de mouvement. La maturation de ces schémas, appelés réflexes, est d’une importance décisive pour nos capacités d’apprentissage. Chez des enfants qui, pour diverses raisons, n’obtiennent pas de stimulations sensorielles suffisantes (équilibre, toucher, proprioception etc.), le développement du cerveau est retardé ou troublé. Les répercussions de ces troubles neuro-développementaux peuvent se manifester, entre autres, sous forme de problèmes de coordination motrice, de déficit d’attention avec ou sans hyperactivité ou d’une tolérance à la frustration diminuée.  

image40

L'intégration des réflexes par le jeu

L’entraînement moteur Compflex est un programme neurophysiologique développé en Allemagne

 Cela consiste en un couplage systématique de chaque exercice moteur avec une sollicitation permanente de l’équilibre. De cette manière et grâce au couplage, l’effet de l’entraînement sur le plan moteur, sensoriel et neuronal est fortement amplifié. Pour cette raison, le programme débute sur la base du traitement des informations concernant l’équilibre. 

 

Objectifs de l’entraînement :

• Promotion du développement moteur et neurophysiologique des enfants
• Maintien et adaptation des aptitudes motrices et neurophysiologiques chez des adolescents

Domaines de l’entraînement Compflex® :
• Les réflexes archaïques – leur développement, maturation et éventuelle persistance
• L’entraînement de la coordination
• Le développement de la latéralité
• La motricité fine – graphomotricité, oculomotricité et articulation
• L’exploitation du potentiel moteur


Champs d’application et bénéfices particuliers :
• Aide à la petite enfance en cas de retard
• Prise en charge des enfants « dys » (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie etc.), trouble de l’attention, hyperactivité
• Soutien de l’éducation physique et utilisation dans le sport de haut niveau
• Optimisation des performances motrices et sensorielles à l’école, pendant les études et au travail

image41

L'intégration des réflexes par les mouvements rythmés

image42

Blomberg Rythmic Movement Training (BRMTi)

Le médecin psychiatre suédois Harald Blomberg  recontre Kerstin Linde en 1985 qui travaille avec succès auprès d'enfants et d'adultes atteints  de problémes neurologiques. Son travail s'inspire des mouvements que font les bébés avant la marche.

Le Docteur Harald Blomberg a continué de développer le travail de Kerstin Linde en ajoutant d'autres exercices et toute une étude sur les réflexes primitifs.

Que sont les réflexes ?

 Appelés aussi  réflexes primitifs ou archaïques  ce sont des programmes moteurs essentiels à notre survie et à notre développement physique, intellectuel et émotionnel, ils sont là pour nous accompagner au quotidien et nous procurer bien être, aisance, et succés dans nos activités de chaque instant qu'elles soient physiques, cognitives ou émotionnelles. 

Le développement moteur de l'enfant

 Pour les enfants qui n'ont pas eu suffisamment de stimulations, cela peut apparaître sous la forme de troubles de l'attention, avec ou sans hyperactivité, des problèmes émotionnels, des difficultés d'apprentissages etc. 

Car la bonne évolution des réflexes archaïques permet au bébé de :

  • Tenir sa tête et de regarder devant lui (maîtrise des muscles de la nuque),
  • Ramper, marcher à  quatre pattes,
  • Se mettre debout jusqu'aux apprentissages les plus fins comme le langage, la lecture, l'écriture... 

Si ces réflexes ne s’intègrent pas, ils peuvent devenir persistants et parasiter l’enfant dans son développement ne lui permettant pas de mettre en place des comportements de coordination volontaires et de motricité fine. Des compensations en découlent comme une tenue de crayon de manière crispée ou des difficultés de concentration...

Par ailleurs, si ces réflexes ne se sont pas développés à temps,  l’enfant va manquer de fondations solides pour certaines activités dans ses apprentissages.

Il veut faire quelque chose mais «sa main n'obéit pas», son accommodation visuelle est  difficile.

RMT et TDA/TDAH, DYS et émotions

Certains réflexes ont un lien direct avec les troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité.

D'autres sont impliqués dans la dyslexie, ou la dyspraxie.

Enfin, certains peuvent déclencher des réactions émotionnelles disproportionnées chez certains enfants.

Les mouvement rythmiques

En pratiquant les mouvements rythmiques, on peut intégrer, c'est à dire faire disparaître le réflexe, pour passer à l'étape de développement successif. L'enfant ressent rapidement du bien être et une amélioration de ses troubles.

La méthode Warnke

image43

Les origines

 La méthode Warnke se développe dans son pays d'origine, l'Allemagne, depuis une vingtaine d'années ; mais aussi en Suisse et en Autriche. Elle est pratiquée en France depuis la fin des années 2000. Fred Warnke a consacré plus de quarante ans aux problèmes d’audition les plus variés. Une altération du traitement auditif central, serait, selon ses premières hypothèses, une cause importante de la dyslexie. La méthode Warnke , depuis, a été validée par plusieurs études scientifiques de la faculté de médecine de Hanovre et encore récemment par une étude soutenue par le ministère de la recherche de Berlin.  .

Les fonctions cérébrales de base

 Elles assurent le traitement par le cerveau des informations visuelles et auditives.

Ne pas confondre l’acuité visuelle et auditive avec la vitesse de traitement des informations : on peut voir comme un aigle, et lire comme une taupe !

Pour qui ?

  •  J’inverse les lettres et les sons ; je ne comprends pas toujours ce que je lis…
  • J’ai du mal à me concentrer ; un rien me distrait…
  • Je suis souvent maladroit…
  • Je passe du temps à apprendre et je ne retiens rien…
  • Je fais beaucoup de fautes d’orthographe…
  • Je n’aime pas les maths, c’est trop dur…
  • Je me sens peu efficace et performant au travail…
  • J’ai une perte d’audition et cela me gêne dans le quotidien…

Comment ?

Après évaluation de 14 facultés distinctes, on peut envisager un entraînement à l'aide du BrainBoy (possible à la maison), un entraînement moteur, ou avec le Lateral Trainer.