L'entraînement de la perception et du traitement

Les fonctions de base

Entrainement Brain-Boy®

Entrainement Brain-Boy®

image38

Au niveau le plus bas de la pyramide, nous analysons de façon inconsciente et absolument automatique entre autres l’ordre temporel et le niveau sonore de ce que nous entendons – il s’agit des fonctions  de base.

Chez les enfants concernés, pense R. Nicolson, l’anomalie se trouve justement sur le niveau inférieur dont dépend ce qui se passe aux niveaux

supérieurs. Il est en effet indispensable de posséder une bonne décomposition temporelle afin de distinguer un « d » d’un « t », un « b » d’un « p », ou un « g » d’un « k ». Et seule une détermination précise de la fréquence permet d’identifier correctement les voyelles.

Entrainement Brain-Boy®

Entrainement Brain-Boy®

Entrainement Brain-Boy®

image39

L'entrainement se fait à la maison, sous forme de jeu, 15 minutes par jour. Il propose d’exercer ces huit fonctions de base combinées pêle-mêle à travers des jeux. L’appareil fonctionne

alternativement en mode de session de jeu, qui n’est pas notée, suivi d’une session de test. 


Lors d'une étude réalisée en 2000 à la faculté de médecine de Hanovre, les performances du groupe qui avait suivi uniquement l’entraînement des fonctions de base avec le Brain-Boy® atteignaient déjà 18,9% d’amélioration.

Entrainement Alpha-Trainer®

Entrainement Alpha-Trainer®

Entrainement Alpha-Trainer®

image40

LE VA-ET-VIENT ACOUSTIQUE

En pratiquant un entraînement supplémentaire appelé « Lateral-Training », les performances augmentent de 42,6%. On s’exerce en outre à la « lecture synchrone latéralisée » : cette méthode consiste, à l’aide d’un casque, à faire entendre un texte à un enfant qu’il doit lire à haute voix en

même temps qu’il l’entend, de cette manière il perçoit aussi sa propre voix, uniquement dans le casque. L’avantage de cette méthode consiste à ce que les voix du modèle et de l’enfant passent continuellement d’une oreille à l’autre – et ce de façon opposée. Ainsi, quand la voix du modèle passe dans l’oreille gauche, l’enfant entend la sienne dans l’oreille droite et inversement.

Ce va-et-vient acoustique répond à une exigence: la coordination entre les deux hémisphères  cérébraux doit être améliorée.  Il a été montré que celle-ci est souvent lésée chez les enfants dyslexiques, notamment dans une étude réalisée par Nathalie Badian de l’Université  Harvard à Cambridge.

Entraînement visuel

Entrainement Alpha-Trainer®

Entrainement Alpha-Trainer®

image41

En outre, le psychologue britannique voit dans les sphères de la vue et de la motricité des déficits de base importants chez les enfants dyslexiques. 

Un entrainement peut être proposé à l'aide de jeux de balles, de la Sentisphère et du 8 en bois, mais parfois il faut avoir recours à un orthoptiste ayant une approche 'neuro'

La dyslexie et l'école

image42

L'approche traditionnelle

Le soutien scolaire et ses différentes variantes sont considérés comme le moyen de prédilection pour combattre la dyslexie. Ils partent du principe que « c’est en lisant que l’on apprend à lire et en écrivant que l’on apprend à écrire » : avec un apprentissage incessant des facultés que l’on veut qu’ils possèdent, on martèle aux enfants un ensemble de règles compliquées régissant l’orthographe. Les pédopsychiatres Helmut Remschmidt et Gerd Schulte-Körne de l’Université de Marburg ont démontré dans une étude que le soutien conventionnel doit être poursuivi pendant au moins deux ans pour atteindre un effet éducatif probant, ce qui impacte l'endurance et la confiance des enfants.

Ce que dit la recherche

Cependant, la recherche des causes possibles des troubles de l’apprentissage a obtenu ces dernières années des résultats de plus en plus nombreux : elle a révélé toute une série de liens entre d’une part la dyslexie et d’autre part des difficultés liées à diverses capacités fondamentales.

Les chercheurs ont établi que les enfants concernés ont généralement du mal à distinguer correctement les sons.  Souvent, les sujets recherchent plus longtemps les mots appropriés et ont besoin de plus de temps pour choisir entre plusieurs alternatives. De nouvelles études indiquent que des fonctions  fondamentales de la perception et du mouvement seraient altérées chez les enfants présentant des difficultés d’orthographe. Souvent ces déficits passent inaperçus car les enfants les compensent consciemment à un autre niveau.


La bonne nouvelle : ces fonctions peuvent être entraînées!